Pourquoi ce blog?

Alors qu’elle est enseignée en classes préparatoires économiques et commerciales depuis 2008, la création au lycée de la spécialité « histoire géographie géopolitique et sciences politiques » à partir de la rentrée 2019 donne à la géopolitique une place nouvelle dans le cursus Bac-2 à Bac+2.

Si nombre de séminaires de masters sont ouverts à cette pratique (science? art?), peu d’écoles supérieures ou d’universités offrent aux étudiants un état des lieux régulier des publications qui tournent autour des coopérations et des rivalités entre territoires et acteurs des territoires, dans l’espace comme dans le temps.

J’enseigne la géopolitique en classes préparatoires aux grandes écoles, je dirige des manuels de géopolitique pour les classes prépas, et une collection de manuels scolaires de géopolitique pour la nouvelle spécialité de lycée. J’ai créé en 2016 un prix de géopolitique des prépas, qui récompense un essai géopolitique publié dans l’année: outil efficace pour faire lire des étudiants parfois rétifs à l’idée de lire des ouvrages de plus de 50 pages. Mais il me manque un outil qui permette de relier ces activités complémentaires.

L’objectif de ce carnet est donc quadruple:
1) Faire le point sur l’actualité éditoriale en matière d’histoire géographie et géopolitique, en croisant une publication très récente (12 derniers mois) avec des publications anciennes mais disponibles.
2) Faire le point sur l’actualité de la recherche (colloques, publications savantes, prix et appels à prix ou à thèses) sur les sujets qui peuvent intéresser les professeurs de la spécialité géopolitique au lycée, qui ouvre en septembre 2019.
3) Faire des liens entre les thèmes enseignés au lycée et ceux enseignés en classes préparatoires et à l’université en histoire géographie et géopolitique.
4) Faire des liens entre l’actualité en train de s’agiter et des publications récentes en matière d’histoire géographie et géopolitique.
Pour le lecteur, bien entendu, ces quatre objectifs sont le plus souvent croisés.